Protocole sanitaire 2020

Suite au nouveau plan sanitaire national de l’Education Nationale, voici un rappel du protocole mis en place au sein de l'établissement en cas de suspicion de Covid 19.

PROTOCOLE EN CAS DE SUSPICION

Enfant susceptible d’être malade :

Pensez à prendre la température de votre enfant le matin avant de l’envoyer à l’école.

Pensez à rappeler à vos enfants les gestes barrières (fourniture de mouchoirs en papier jetables, utilisation des poubelles, lavage des mains régulier etc…)

Dans l’hypothèse où une personne accueillie présente des symptômes au sein de l’établissement :

·         Isolement immédiat de la personne : S’il s’agit d’un adulte : avec un masque si le retour à domicile n’est pas immédiatement possible. S’il s’agit d’un élève : il sera isolé avec un masque pour les enfants en âge d’en porter, dans une pièce dédiée permettant sa surveillance dans l’attente de son retour à domicile ou de sa prise en charge médicale.

Les parents sont appelés immédiatement pour qu’ils viennent chercher l’élève en respectant les gestes barrières.

·         Les parents doivent consulter leur médecin traitant qui décidera de l’opportunité et des modalités de dépistage le cas échéant.

En cas de test positif, les parents doivent immédiatement prévenir Madame Scigacz.

·         Un nettoyage approfondi de la pièce où a été isolée la personne sera effectué après un temps de latence de quelques heures.

L’élève ne pourra revenir en classe qu’après un avis du médecin traitant, du médecin de la plateforme Covid-19 ou du médecin de l’éducation nationale.

·         L’adulte ou la famille s’il s’agit d’un élève sera accompagné dans l’évaluation du risque de transmission intrafamiliale par les autorités sanitaires pour déterminer quelle est la stratégie d’isolement la plus adaptée compte tenu du contexte. Les personnels et les parents des élèves ayant pu rentrer en contact avec le malade seront éventuellement informés. ·Les modalités d’identification et de dépistage des cas contacts et les modalités d’éviction seront définies par les autorités sanitaires. Des décisions de quatorzaines (7 jours), de fermeture de classe, de niveau ou d’école pourront être prises par ces dernières.

Les parents s’engagent à ne pas mettre leurs enfants à l’école en cas d’apparition de symptômes évoquant un Covid-19 ou dans l’hypothèse d’un cas confirmé dans la famille de l’enfant.

 

 Signes cliniques évocateurs de Covid-19, et pour laquelle un test RT-PCR est prescrit par un médecin.

Survenue brutale d’un ou plusieurs des signes cliniques suivants :

·         Infection respiratoire aiguë avec une fièvre ou une sensation de fièvre ;

·         Fatigue inexpliquée ;

·         Douleurs musculaires inexpliquées ;

·         Maux de tête inhabituels ;

·         Diminution ou perte du goût et/ou de l’odorat ;

·         Diarrhée.

 

Contact à risque

Toute personne ayant eu, dans les 7 jours précédents un contact direct avec un cas confirmé dans l’une des situations décrites ci-dessous et sans mesure(s) de protection efficace (port de masques grand public).

Les situations prise en compte sont les suivantes :

·         Elève ou enseignant de la même classe scolaire

 

·         Personnes ayant partagé le même lieu de vie ;

 

·         Personnes ayant eu un contact direct avec un cas, en face à face, à moins d’1 mètre, quelle que soit la durée (ex. conversation, repas, accolades, embrassades). En revanche, des personnes croisées dans l’espace public de manière fugace ne sont pas considérées comme des personnes contacts à risque.

o    Personnes ayant partagé un espace confiné (bureau ou salle de réunion, véhicule personnel...) pendant au moins 15 minutes avec un cas, ou étant restées en face à face avec un cas durant plusieurs épisodes de toux ou d’éternuement ;

 

o    Elèves ayant partagé le même espace de récréation au même moment.

Ne sont plus considérés comme des situations générant des cas contacts à risque :

·         Un contact entre un cas confirmé et une autre personne lorsque les deux portent un masque grand public ;

 

·         Un contact entre un élève confirmé du premier degré et les autres élèves du premier degré.

 

·         Un contact entre un élève confirmé du premier degré et les enseignants et personnels adultes si ces derniers portaient un masque grand public ;

 

EXCEPTION AUX REGLES PRECEDENTES : quand 3 élèves d’une même classe (premier ou second degré) sont identifiés comme cas confirmés, la totalité des élèves de la classe ainsi que les enseignants et personnels concernés sont considérés comme cas contacts à risque. 

Fermetures

Seul le Préfet est en mesure de prononcer la fermeture d’une classe ou d’une structure d’enseignement.

En cas de fermeture, une attestation peut être donnée aux parents d’élèves qui le sollicitent.

 

Continuité pédagogique :

En cas de fermeture de classe ou d’école la continuité pédagogique sera assurée par les enseignants. La mise à l’isolement n’empêche pas la réalisation de la continuité pédagogique à l’inverse de l’arrêt maladie. En revanche, lorsque l’éviction ne concerne que quelques élèves de la classe, on retrouve ici le droit commun lorsqu’un élève est obligé de rester chez lui.

 

Test et démarche essentiel:

Si l’établissement vous appelle parce que votre enfant a de la fièvre, vous devez consulter un médecin. C’est lui qui décidera si le test est nécessaire.

Cas positif avec symptômes: la personne est isolée pendant au minimum 7 jours à partir du 1er jour de l’apparition des symptômes. Il convient d’attendre que la fièvre ait disparu depuis 48 heures. La recherche de cas contact se fait jusqu’à 48h avant l’apparition des symptômes et jusqu’au dernier jour de contact avec des tiers.

Cas positif sans symptôme : la personne est isolée pendant 7 jours à partir de la passation du test. La recherche de cas contacts se fait jusqu’à 7 jours avant la passation du test et jusqu’au dernier jour de contact avec des tiers.

Cas possible car avec des symptômes : La personne est isolée et doit passer un test. Si le test est négatif, le retour est immédiat. Si le test est positif, on se situe dans le cas positif avec symptômes.

Cas d’un contact à risque dans le cadre familial. Un test est réalisé à J1. Dans l’attente des résultats la personne est isolée. Si le test J1 est négatif, un nouveau test est réalisé à J7. Si le test J7 est négatif, l’isolement est de 7 jours au-delà de la guérison du dernier malade de la famille. Si le test J1 ou J7 est positif, on se trouve dans l’une des deux situations de cas positif avec ou sans symptôme.

Cas d’un contact à risque hors cadre familial sans symptôme. Un test est réalisé à J7 après le jour du contact risqué. Dans l’attente des résultats la personne est isolée. Si le résultat est négatif, la reprise est possible 7 jours après la passation du test avec port d’un masque. Si le résultat est positif, on en revient au cas positif sans symptôme.

Cas d’un contact à risque hors cadre familial avec symptôme. Un test est réalisé dans l’immédiat. Dans l’attente des résultats la personne est isolée. Si le test est négatif, prendre contact avec le médecin traitant. Si le test est positif, on se trouve dans l’une des deux situations de cas positif avec ou sans symptôme.

Définitions :

*Les contacts à risque : cf définition du Haut Conseil de Santé Publique.

*Ne sont pas à risque : les contacts de contact, les contacts ayant respecté le port du masque ou la distanciation.

Conditions du retour

Retour des cas confirmés élèves et adultes :

La fin de l’isolement se fait après 7 jours et jusqu’à 48h après la disparition de la fièvre.

Retour des cas contacts à risque écoliers :

La fin de l’isolement se fait après 7 jours (avec disparition des symptômes éventuels).

Retour des cas contacts à risque collégiens, lycéens et adultes :

La fin de l’isolement se fait après 7 jours en fournissant une attestation sur l’honneur qu’un test PCR effectué à 7 jours du contact est négatif

 

 

 

 

Protocole sanitaire 2020
Protocole sanitaire écoles et établissem
Document Adobe Acrobat 1.1 MB